CENTER PARCS LE ROUSSET/POLIGNY - NI ICI, NI AILLEURS ! RESTONS VIGILANTS ! La Cour des comptes s'interroge....

Les collectifs s'inscrivent dans les mobilisations pour le climat, la préservation de la biodiversité, les nouveaux enjeux d'aménagement dLet s'adressent à la nouvelle Région Bourgogne-Franche Comté .

SAONE & LOIRE - JURA - ISERE

courriel - Voir le site Web

  • JUIN 2017 - Une manifestation des opposants aux Center Parcsc (Le Rousset, Poligny, Roybon...) rassemble 300 personnes à Poligny (Jura) et rappelle aux collectivités et élu-e-s qu'ils ne laisseront pas s'étendre ce type d'industrie touristique qui détruit un équilibre rural et environnemental de ce qui est et doit rester un "bien commun".
  • A POLIGNY, c'est la privatisation de 100 ha de forêt publique et la menace sur la ressource en eau. Un recours gracieux contre le PLU  a été déposé par l'association Le Pic Noir.
  • La Chambre régionale des comptes a émis des réserves sur l'investissement prévu par le département de Saône & Loire pour le Center Parc du Rousset ( 7 millions d'euros en investissement et 5M pour les travaux..). La Chambre appelle le département " à la prudence" et à "poursuivre les efforts auprès du promoteur ( Pierre et Vacances) pour réaliser une étude complète et détaillée de l'attractivité et de l'impact économique et financier."
  • Dans le nouveau Conseil Régional Bourgogne Franche Comté, des voix dissidentes se font entendre qui contestent le bien fondé de ces projets....
  • POLIGNY 23 MARS 2017 :  Le président de la commission d'enquête publique a rendu un avis favorable sans réserve ni recommandation !  Malgré 1124 observations faites par plus de 400 personnes. On cherche toujours l'eau pour alimenter le Center Parcs, ce qui n'a pas empêché la Com.Com Coeur du Jura d'approuver le PLU.....parce qu'il en faut un.

 

DOC FACTUEL INFO

AVIS COMM ENQUETE

AVIS MRAE

Contribution CAPEN

 

ANALYSE DU MONTAGE FINANCIER - P-E  SCHERRER août 2016

Le 22 septembre 2016, se tenait au Conseil Départemental de Lons une réunion de concertation entre les élu-e-s concernés de Bourgogne Franche-Comté, l'Etat et Pierre & Vacances.

Ils étaient attendu par 150 manifestants mobilisés par les collectifs et associations opposés aux projets de Poligny et du Rousset, unis dans une position commune : NI ICI, NI AILLEURS ! Il n'est rien sorti de la réunion officielle. Pour leur part les opposants ont rappelé leur exigence d'une transparence démocratique.

Le 16 décembre 2016 une manifestation d'associations d'opposants s'est tenue devant le Conseil Régional à DIJON. Une délégation a été reçue.

COMMUNIQUE SCA  

ENQUÊTE PUBLIQUE PLU POLIGNY  ( jusqu'au 6 janvier 2017)  participation CAPEN

VERS L'ABANDON DEFINITIF DE CES PROJETS INUTILES ? ! LA BULLE FAIT PSCHITT.....MAIS LA REGION BOURGOGNE FRANCHE COMTE MAINTIENT SON SOUTIEN AUX 2 PROJETS !

 A peine P&V avait-il annoncé début février 2016 qu'il repoussait sa décision au prétexte d'analyses complémentaires nécessaires après le débat public, le collectif GEAI organisait une soirée conférence à Buxy sur le thème "Le hold-up de P&V sur les finances des collectivités locales", animée par PE SCHERRER et H.BELLIMAZ ( Le Pic noir, Poligny). C'est bien le modèle de société et ses déclinaisons en choix économiques et financiers qui pose problème. La démonstration est maintenant faite : le projet n'est pas fiable financièrement et sa pérennité n'est pas garantie. P&V a un  besoin vital de l'argent public des collectivités pour réaliser des projets qui ne peuvent voir le jour sans l'apport financier de la nouvelle région Bourgogne/Franche-Comté ( 80 Me), et accessoirement des départements concernés ( S&L et Jura) pour les infrastructures. Les doutes sur le "montage financier" de ces projets, sa fiabilité, sa prétendue rentabilité commencent à assaillir nombre d'élus mais surtout de citoyens et d'acteur économiques, notamment du tourisme rural (cf fiche tourisme). Comment justifier un tel gaspillage d'investissement public pour des intérêts privés, un concept dépassé, au détriment d'un dévellopement rural pour lequel les opposants ont fait des propositions concrètes ? (cf fiche projets prioritaires)

  Apparemment, les décideurs économiques institutionnels et politiques ( sauf EELV, mais qui n'est plus représenté à la Région) maintiennent leur soutien. Au nom de l'emploi "clef en main", mais n'ayant jamais étudié ce qu'ils pouvaient faire pour l'intérêt public avec le même investissement. Sachant qu'un emploi P&V revient à plus de 200 000 euros !

  Les collectifs du Geai ( Le Rousset) et du Pic Noir (Poligny) ont reçu le soutien des associations de Bourgogne Franche-Comté affiiliée à la France Nature Environnement ( cf communiqué). Ils vont poursuivre ensemble leur mobilisation pour informer les populations concernées sur ce gaspillage insensé en période de crise d'austérité et d'argent public rare, tout en dénonçant les incohérences des projets dans le respect de l'environnement et des "engagements" de la COP 21. Ils vont s'atteler - puisque les élus ne l'ont pas fait - à proposer un projet alternatif auquel ils ont déjà travaillé lors de la consultation publique de la CNDP ( contact : cjocp@riseup.net ).

UN CONGLOMERAT CHINOIS EN EMBUSCADE ?

En contractualisant avec Pierre & Vacances sur les projets des Center Parcs de Poligny et du Rousset, le Conseil Régional et les collectivités locales pourraient se retrouver liées avec HNA, un opérateur chinois de grande taille aux intentions inconnues.

Le rapprochement chinois avait été évoqué lors de plusieurs réunions publiques, P&V ayant annoncé en novembre un partenariat stratégique en mars 2016. HNA est le 4e transporteur aérien chinois, ayant diversifié ses activités dans de multiples secteurs, dont le tourisme, la logistique, les supermarchés... HNA prendrait-il des dispositions pour, à terme, mettre la main sur P&V ? Il en a la capacité financière. Et la succession du PDG, Gérard Brémond est floue. Que resterait-il des des "engagements" de P&V si le groupe était repris par HNA ? Quel "pouvoir" resterait-il à la SEM quant le patron sera à Hong Kong, un partenaire 20 fois plus puissant ? Nous revenons au scénario développé par PE SCHERRER d'un "hold-up sur les finances des collectivités locales". Il y a, pour le moins ".. conflit et confusion entre des intérêts privés et des intérêts publics". Et, pour couronner le tout, HNA ayant des filiales aux Luxembourg, les paradis fiscaux font évidemment partie de la panoplie de HNA. ( source )

CAHIER D'ACTEURS DE LA CAPEN

LE PROJET PREND L'EAU

Le hold-up de Pierre & Vacances...

Communiqué de FNE 2016

PROJETS PUBLICS PRIORITAIRES 71

Emissions CO2 LE ROUSSET

_________________________________________________________________________

SIGNEZ LA PETITION NATIONALE SUR CHANGE.ORG

_______________________________________________ 

Historique

  Dans le JSL du 7 janvier 2015, l'ancien président du Conseil Général, Remi CHAINTRON*, promettait  "qu'il ne passera(it) jamais en forçe" * . On a déjà entendu cette promesse et constaté qu'elle n'a jamais été tenue pour presque tous les grands projets inutiles. Il est aujourd'hui remplacé par A.ACCARY (UMP) dont on ne sait pas ce qu'il pense mais qui soutient lui aussi le projet. Echaudés par ce qui se passe sur tous les chantiers des grands et petits projets inutiles ( 240 recencés par FNE), nous n'accordons aucun crédit à ces affirmations, contredites par les positions autoritaires prises et récemment réitérées par le gouvernement. Nous préférons mener nous-mêmes un débat démocratique pour informer la population. En toute transparence et liberté. Le soin qui est mis par des municipalités pour nous faire payer les espaces de débat montre que cette conception n'est pas au programme. Et s'il y a aujourd'hui un semblant de transparence, c'est bien parce que des citoyens se sont bougés pour l'exiger.

*  Ce qui visiblement n'empêche pas d'essayer de passer en douce. L'exploitant de terrains et d'un étang (Jarrat) convoités par le projet, et qui s'y oppose, a ainsi constaté que des piquetages et des analyses de l'eau de l'étang avaient été effectués sans qu'il en soit informé et sans son autorisation. Ce qui est parfaitement illégal. La CAPEN suit l'affaire.

"Les recours ne doivent pas être déposés abusivement juste pour retarder le travail"....Ce n'est pas à un élu de dire si un recours est abusif ou non. C'est à la justice. Dans toutes les zones actuelles de conflits sur l'usage de la nature et des fonds publics, les promoteurs comme les élus, voire les préfets, ont montré qu'ils ne s'embarassaient pas de respect du droit républicain ( SIVENS, CHAMBARANS...).

DOCUMENT : POUR LA RENOVATION DU DEBAT PUBLIC

"Mieux vaut une piscine collective que des piscines privées.."  On est bien d'accord. Les temps sont aux économies d'eau....et à la rénovation des piscines publiques. L'aqualand de P&V est une piscine privée vorace pour des consommateurs piégés. Il serait intéressant de connaître l'état et les besoins des piscines publiques du secteur et avoir des garanties sur l'avenir de l'étang du Rousset comme lieu de baignade. L'ARCONCE est à sec à cette fin du mois de juillet 2015. Quel sera l'avenir de l'espace public ( pêche, baignade...) qu'est actuellement le lac du Rousset au fil du changement climatique ?

  Concernant la saisine de la commission nationale de débat public ( CNDP), qui s'est terminée en juin 2015, présentée comme une faveur ( de quelques centaines de milliers d'euros...( "le coût de la transparence") et une preuve, une garantie de débat public, il s'agissait en réalité d'une entourloupe. Pour avoir participé ces dernières années à plusieurs d'entre elles ( RCEA,  LGV  POCL et Bresse..) nos associations ont pu constater que la liberté des débats se limitait au droit de choisir la couleur des rames . Pas question de remettre en cause le bien fondé du projet, son utilité publique, son "opporunité". Impossible pour les opposants, financièrement, de mener des études pour voir comment, avec 70 millions d'argent public, on pourrait  avantageusement ( emploi, notamment..) substituer à ce projet une alternative d'écotourisme et d'aménagement du territoire, en optimisant l'existant.
Les conditions du débat au Conseil Régional de Bourgogne avaient d'ailleurs donné une idée de la conception du débat par la coalition UMP/PS. Le ton utilisé par nos "adversaires" ( communiqué JARROT) en dit long sur leur méthodes ...et la pauvreté affligante de leurs arguments ( insultes)...comparé à ceux du collectif Geai. Le Journal de Saône & Loire a apporté un soutien idéologique permanent à la propagande pro-CP des institutions et élus. Tout en censurant ou déformant ou caricaturant le point de vue des "opposants". Comme d'habitude.

  Le mieux est encore d'aller sur le site du collectif centerparc-le-rousset.org , qui a fait un énorme travail militant pour fournir une information complète sur le projet, ce qui est autre chose qu'une propagande commerciale, et en débattre lors de nos  propres réunions publiques ( voir notre agenda). De même, le débat public "officiel" ne saurait se limiter à celui imposé par la Commission Nationale de Debat Public (CNDP) : la CAPEN, pour sa part, ne croit pas à sa "neutralité". C'est une conception de la démocratie indirecte qui relève du "cause toujours", et qui profite essentiellement aux aménageurs et aux élus favorables. Qui utilisent sans vergogne les courroies de transmission d'opinion que sont les CCI et Chambres d'Agriculture ( ou FNSEA).

La démocratisation des débats publics reste à faire : ce serait un grand chantier utile !


INFOS POUR PARTICIPER AUX REUNIONS PUBLIQUES.....

Communiqué commun GEAI/PICNOIR

Communiqué Geai du Rousset avril 2015

Communiqué CGT de Voiron (38)

Lettre de la CAPEN à Mme BREVAND, Présidente de la Commission Particulière de Débat Public

Le DMO publié en ligne (7/04/2015)

AVIS du CESER AQUITAINE en vue de la réalisation d'un Center Parc Aquitaine

 

LES FICHES DU GEAI :

Fiche environnement

Fiche economie & finances

Fiche ecotourisme

Fiche qualité de vie

PETITION GEAI/PIC NOIR

TRACT ETE 2015

TRACT CLIMAT 2015

CAPEN LETTRE DEMOCRATIE

QUESTIONS EN COURS ET SANS REPONSE

LE HOLD-UP DE PIERRE & VACANCES SUR LES FINANCES DES COLLECTIVITES LOCALES ( P-E SCHERRER aout 2015)

Comm Presse 4 septembre 2015

ALTERNATIVES(1)

ALTERNATIVES(2)

Cahier d'acteur CAPEN

Cahier d'acteur GEAI

Communiqué "après Cahuzac, MACRON ?"

PLU le Rousset - participation CAPEN

Lettre ouverte à MG DUFAY

 

 

Retour

Aricia - Le spécialiste internet du Jura

site créé avec Agestis , système de gestion de contenu