BURE : MALGRE LA REPRESSION ET L'INTIMIDATION POLICIERE PERMANENTE LA RESISTANCE CONTINUE ET S'AMPLIFIE

Après des années de résistance et d'information, les occupants ayant été violemment expulsés par des gendarmes lors de l'occupation du site, c'est maintenant l'intimidation des résistants qui prend le relais..1

BURE

Voir le site Web

 

Juin 2018  :  Après le rassemblement festif réussi du 16 juin, la répression et la pression policières s'amplifie....la résistance aussi !

Mars 2018 / le gouvernement prévoit une nouvelle consultation publique alors que la répression continue de plus belle contre les opposants. Singulière conception de la démocratie !!!

22 février 2018 : 500 gendarmes expulsent violemment les résistants présents et rasent le site. Partout en France ont lieu des protestations devant les préfectures. Des comités sont créés. La résistance s'organise partout; parce que CIGEO est un point crucial dans la pérennité d'une industrie nucléaire en faillite, qui ne sait plus quoi faire de des déchets, et que ce gouvernement entend imposer par la force. Pour des milliers d'années !

Janvier 2018 : la repression continue contre les opposants ; un militant condamné à de la prison ferme

Travaux illégaux, embauche de mercenaires pour "protéger" un mur censé contenir les opposants....après des années de mensonges, de pressions, de manipulations et autre manoeuvres politiciennes, l'ANDRA a de plus en plus de mal à imposer son projet. La mobilisation de ces derniers mois et cette décision de justice montrent le bien-fondé et la légitimité des opposants : les travaux étaient bien illégaux, l'ANDRA doit les suspendre et est condamnée à la remise en état du site !

  Ce revers de la nucléocratie s'ajoute à la faillite généralisée du programme nucléaire français : faillite d'AREVA, faillite en gestation d'EDF, EPR en panne...

  Au mois d'AOUT 2017, les opposants à CIGEO/BURE organisent la résistance sous la forme d'un rassemblement festif : les Burlesques.

   L'Etat et le gouvernement répondent à leur fiasco nucléaire par une répression policière jamais atteinte sur le site. Un manifestant est grièvement blessé le 15 août. 

   Le 20 septembre, les locaux des résistants sont perquisitionnés et saccagés. Bure et ses alentours sous occupation policière.

Communiqué Sortir du Nucleaire

Site   pour l'historique et les dernières nouvelles - 

Retour

Aricia - Le spécialiste internet du Jura

site créé avec Agestis , système de gestion de contenu